L'alter informatique perd de son attrait