L'ambition high-tech du géant sud-américain

Le plus grand pays d'Amérique latine doit devenir la quatrième puissance mondiale à l'horizon 2050. C'est un fantastique marché pour les entreprises occidentales du high-tech. Le Brésil est toutefois moins bien placé en termes de coûts de main-d'œuvre que la Chine ou l'Inde. Le pays doit inventer un modèle de développement pour jouer dans la cour des grands du high-tech.

Votre opinion

Postez un commentaire