L'analytique en mémoire annonce le décisionnel 2.0

Les processeurs 64 bits et la baisse du coût de la mémoire vive permettent de charger les données décisionnelles dans la mémoire des serveurs avec à la clé, le temps réel.

Votre opinion

Postez un commentaire