L'anonymisation progresse en toute discrétion

Juristes et informaticiens commencent à mesurer les conséquences de la loi sur le besoin de rendre anonymes les données personnelles utilisées dans la santé ou en offshore.

Votre opinion

Postez un commentaire