L'apport limité des standards

Les éditeurs vantent la compatibilité de leurs offres avec les standards de fédération d'identités permettant des échanges interentreprises. Dans les faits, l'apport de ces normes d'interopérabilité reste mineur. Et leur évolution reste à surveiller.

Votre opinion

Postez un commentaire