L'armée de l'air met le cap sur l'open source

Pour limiter ses dépenses et optimiser sa plate-forme de gestion documentaire, cette force s'est tournée vers la solution d'Alfresco. Au prix d'adaptations lourdes, le système est paré pour un nouveau décollage.

Votre opinion

Postez un commentaire