«L'arrivée de Free Mobile se soldera par la perte de 10 000 emplois au moins»

«L'arrivée de Free Mobile se soldera par la perte de 10 000 emplois au moins»
 

Bouygues Telecom, SFR et Orange ne sont pas les seuls à voir d'un mauvais oeil l'arrivée de Free Mobile. Les syndicats craignent qu'elle entraîne des vagues de délocalisations dans l'industrie des télécoms.