L'AS/400 rajeunit encore pour résister à la vague Wintel

IBM toilette son mini vedette pour le remettre dans la course face aux serveurs x86. L'objectif est ambitieux : limiter la migration vers Windows et, surtout, attirer de nouveaux clients.

Votre opinion

Postez un commentaire