Laurent Cardi (Banque Magnétique) : ' nous étions sûrs de la montée en puissance des smartphones '