L'automatisation chèrement gagnée du SAV de Melitta

La filiale française du fabricant de machines à café suit désormais précisément l'après-vente. La déficience du premier prestataire a fait déraper le projet de quinze mois.

Votre opinion

Postez un commentaire