Le chinois Huawei embauche des ingénieurs en Bretagne

Le chinois Huawei embauche des ingénieurs en Bretagne
 

L'équipementier ouvre un centre de R&D à Lannion et compte tripler ses effectifs en France dans les prochaines années pour atteindre 500 personnes.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ggo781
    ggo781     

    Pour avoir vu en 2004 et 2005 les équipes d'ingénieurs chinois de Huawei chez Neuf je peux vous dire qu'ils ne faisaient pas que 35h/semaine.
    Ils travaillaient le jour avec les responsables de l'infrastructure réseau IP de Neuf, et le soir ils rédigeaent et envoyaient en Chine les demandes de modifications & d'optimisations de programmes des routeurs. Ils pouvaient les mettre en place dès le lendemain.

    Bref, les ingénieurs de Lanion devront offrir la même capacité de réactivité et de disponibilité pour perenniser leur emploi, en veillant à ne pas se faire pirater leurs idées/brevets par un concurrent chinois. Ils devront lire attentivement les clauses de propriété des inventions dans leur contrat de travail.

    Mais cette première relocalisation à petitte échelle (<50 salariés, pas de CE, peu de syndicats) par une multinationale de l'Est reste une bonne nouvelle pour les ingénieurs telecom de la région.

  • hamihaha
    hamihaha     

    Au moins ces Chinois là on ne les accusera pas de délocalisation!

Votre réponse
Postez un commentaire