Le chômage des informaticiens résiste à la pénurie

Les statistiques sont formelles : de moins en moins d'informaticiens sont en recherche d'emploi. Le Syntec attire même l'attention sur une pénurie de compétences. Pourtant, en août dernier, près de 30 000 informaticiens étaient au chômage. Les syndicats accusent le ' racisme antivieux '.