Le CIL est mort, vive le DPO !

Mis à jour le
Le CIL est mort, vive le DPO !
 

A la faveur d’une nouvelle réglementation européenne, le Correspondant Informatique et Libertés va se muer d’ici à trois ans en délégué à la protection des données. Un DPO aux attributions élargies. De 15 à 20 000 organismes seraient concernés en France.

Votre opinion

Postez un commentaire