Le cloud computing, une priorité du plan numérique

Le cloud computing, une priorité du plan numérique
 

Les partenariats public-privé dans les centres informatiques pourront utiliser des fonds pris sur les 4,5 milliards d'euros prévus pour l'économie numérique.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jeannotlapin2
    jeannotlapin2     

    ouaips, sur l'aspect technique, je le sens pas trop effectivement.
    Sur l'aspect infra, l'Europe a investi pour des liaisons internet rapides (il y a plus de 10 ans) d'où l'appel gratuit dans plein de pays maintenant.
    Les problèmes du cloud touchent à l'indépendance et la confidentialite et si quelque chose sort, ce sera plutot un gros datacenter européen ou français qui garantirait un système légal connu.

  • jean2345
    jean2345     

    "ils" sont en train de nous refaire le plan informatique du gal de Gaulle qui a abouti à ce qu'est devenu Bull à coups de milliards.
    Pourquoi ne pas obliger les banques à faire le boulot de preteur et nous foutre la paix.
    Le soutien de Dassault?pour qu'il m'achete mon travail pour pas un rond?

  • Dr Freud
    Dr Freud     

    Bon, faut pas etre pessimistes les gars, mais franchement c'est mal parti...

    Le Cloud Computing, j'en fais depuis 5 ans avec mon gmail, picassa et autres... bien sur le 'vrai' cloud computing est different et offre bien + de services, mais le principe est le meme. On en est encore aux effets d'annonces et alors qu'on a deja rate le train, on se rajoute un boulet en mettant du 'public' dans notre projet... on nous a deja fait le coup avec Quaero qui allait bouffer du google, et voila t'y pas que des fonctionnaires du ministere des finances vont aller bouffer de l'IBM , du HP et du MS grace a un partenariat avec qui ??? Bull et le CNRS ???
    Put..., et dire que ce sont mes impots qui paient le grand emprunt...

Votre réponse
Postez un commentaire