Le Crédit Agricole ose Cobol sur Windows

Une première en France : pour gagner en performances et réduire ses coûts matériels, la banque bascule son infocentre du mainframe vers la plate-forme Wintel. Un projet amorti en moins de vingt-six mois grâce à la recompilation du code Cobol existant en Cobol.Net.

Votre opinion

Postez un commentaire