Le dédit-formation, une clause appréciée au cas par cas

Face à l'absence de textes suffisamment précis, la jurisprudence a posé des garde-fous en faveur du salarié

Votre opinion

Postez un commentaire