Le déni de service, nouveau fléau
 

À la portée de tous, ces attaques font des dégâts irréversibles

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • abriotde
    abriotde     

    Alors autant il est certains que le hacking n'est pas un acte morale en sois autant cette "plainte général" est irrecevable. Il existe de multiple moyen de se prémunir contre toute attaque dans la vie courante comme sur le web...
    Se protéger, s'assurer, ne pas provoquer, provisionner...
    Il existe des armes contre le Déni de Service. La plus efficace est sans doute le "cloud"...
    Après on fait confiance on peut être vicitme de la maladie, le vol, l'incendie, l'émeute, la guerre, l'inondation, la grève... Ça coute plus cher de faire un déni de service que de casser une vitrine, brûler une voiture... et en plus c'est plus facile à réparer et moins préjudiciable (pas de casse). Alors pourquoi se plaindre?

  • kjghgfjhyu
    kjghgfjhyu     

    Je ne connais pas tous les rouages de cette affaire mais il me semble que le premier à avoir été victime de déni de service se fut wikileaks et pour une affaire qui n'a rien à voir avec les activités du site. Cela ne me semble pas très légal ça, ET JUSTE ENCORE MOINS, mais qui s'en soucie. Peut-être les pro-wikileaks contre toutes attentes.

Votre réponse
Postez un commentaire