Le dossier médical personnel sera accessible à tout praticien autorisé