Le fiasco de l’Obamacare pourrait coûter très cher à Oracle

Mis à jour le
Le fiasco de l’Obamacare pourrait coûter très cher à Oracle
 

L’Etat de l’Oregon réclame plus de 5,5 milliards de dollars de dommages et intérêts à l’éditeur pour les dysfonctionnements du site dédié à la réforme de l’assurance-maladie.

Votre opinion

Postez un commentaire