Le génie maintient sa confiance à Microsoft