Le libre ne s'apparente plus à du logiciel au rabais

56 % des entreprises l'utilisent : la question de la légitimité de l'open source ne se pose plus. On ne le choisit plus par idéologie, mais pour son efficacité. Tel un logiciel propriétaire.