Le logiciel remplacera-t-il l'homme ?