Le marché cherche encore ses marques

Les opérateurs poussent les applications de bureau mobile, alors que les premiers besoins concernent les applications verticales.