Le Maroc, une parade pour contourner la ' pénurie de compétences '