Le ministère de la Santé fait face à un trafic multiplié par cent en quatre ans

Le réseau privé virtuel à relais de trames devenait insuffisant pour absorber le trafic de la messagerie. Il est remplacé par une infrastructure IP avec compression.

Votre opinion

Postez un commentaire