Le Munci interpelle Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy

Le Munci interpelle Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy
 

L'association professionnelle adresse une lettre ouverte aux candidats à la présidentielle. Le Syntec leur avait envoyé un courrier en mars dernier.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • informaticien35
    informaticien35     

    J'ai lu les deux "manifestes".

    Au premier abord il me semble que le Syntec privilégie la flexibilité, genre le contrat de mission avec des informaticiens "jetables".
    Alors que le Munci privilégie une productivité réelle avec une motivation à l'emploi et la formation, contre la sous-traitance multiple ou l'on ne sait pas pour qui on travaille.

    Le munci aborde le probléme de l'emploi des seniors comme dans d'autres professions ou le jeunisme prédomine.
    En informatique on est senior à 40 ans age ou la flexibilité de l'emploi commence.

    Le Syntec ne parle pas de ce probléme de seniors et ne propose aucune solution.

    Un gros probléme dans l'emploi informatique est le recyclage aux nouvelles technologies et à l'ascenseur social.

    J'ai moi-même bénéficié de cet ascenseur social en devenant ingénieur au CNAM.
    Il y a déja quelques temps.
    Mais je suis passé au bon moment et ça a changé.

    Je ne pense pas qu'actuellement je puisse refaire la même chose, vu la précarité de l'emploi, ni qu'un jeune puisse le faire et évoluer dans sa profession.
    L'mploi est figé et quand on est à s apalce on y reste.
    Un peu comme les caissiéres de Supermarché, qui resteront toutes leurs vie à la même place et au même salaire.

    Les discours des candidats là dessus ont l'air inégaux.

Votre réponse
Postez un commentaire