Le PDG d'Orange sera très attentif aux conditions du rachat de SFR

 
"On peut plaider pour un bon équilibre concurrentiel avec trois opérateurs. Il n'y a aucun dogme à avoir là dessus" estime Stéphane Richard - "On peut plaider pour un bon équilibre concurrentiel avec trois opérateurs. Il n'y a aucun dogme à avoir là dessus" estime Stéphane Richard

Stéphane Richard souhaite que l'équité concurrentielle soit préservée. Il voit deux logiques très différentes à l'oeuvre chez les candidats au rachat de SFR.

Votre opinion

Postez un commentaire