Mis à jour le
Le péril numérique chinois
 

Il n'est guère d'affaire d'espionnage industrielle ou de piratage informatique où l'on n'évoque, surtout à Washington, la main de Pékin ou plutôt sa souris. Serait-ce une cyberguerre froide ?

Votre opinion

Postez un commentaire