Le poker menteur de Microsoft sur le libre

La firme de Bill Gates souffle le chaud et le froid en avançant que les communautés du libre enfreignent 235 de ses brevets, tout en indiquant ne pas souhaiter les poursuivre en justice.

Votre opinion

Postez un commentaire