Le Sénat américain dénonce Apple et son évasion fiscale massive à l'étranger

Tim Cook
 
Tim Cook - Tim Cook

Apple recourt à un complexe réseau de filiales étrangères pour éviter de payer l'impôt aux Etats-Unis sur des dizaines de milliards de dollars de bénéfice.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Kitzbuehl
    Kitzbuehl     

    Après avoir parcouru les réactions sur le sujet dans différents journaux ( Le Monde, Le Figaro, NYT, ... ), je suis attéré par l'effroyable naïveté des commentaires. Comme : Apple a déjà payé des impôts à l'étranger ( Faux ). On ne doit pas mettre Apple à l'index car il profite des failles du systèmes ( Honteux ). Il faut comprendre que ce n'est pas Apple que je condamne en particulier, mais toutes les multinationales ( européennes comprises ) qui pratiquent l'évasion fiscale comme BNP, Total, etc ... qui misent bout-à-bout représentent, avec l'évasion fiscale de leurs dirigeants, 21 milles milliards de dollars dans les paradis fiscaux, non imposé ( source NYT : "a big hole in the secrecy that surrounds what the Tax Justice Network estimates are assets worth at least $21 trillion held in offshore havens." http://www.nytimes.com/2013/04/05/world/europe/vast-hidden-wealth-revealed-in-leaked-records.html?pagewanted=all&_r=1& ). Cette monumentale somme représente l'addition des PIB américain et japonais et plus que la plus grosse dette de tous les temps : celle des Etats-Unis.

Votre réponse
Postez un commentaire