Le service DNS dresse sa liste noire

Le système en charge de la translation d'adresses est toujours resté neutre, même en cas de menace. L'éditeur américain Nominum propose aux opérateurs un système de filtrage, à des fins de sécurisation.

Votre opinion

Postez un commentaire