Le terminal se déguise en PC portable

Au secours, le Network Computer revient ! Sauf que, cette fois, il devient portable. Avec juste ce qu'il faut d'embonpoint pour prendre la place du PC. Dommage que le ticket d'entrée soit toujours aussi élevé.