Leclerc dans les starting-blocks pour la vente en ligne de médicaments

Leclerc dans les starting-blocks pour la vente en ligne de médicaments
 

Alors que le conseil d’Etat vient de lever la limite des 455 produits commercialisables sur Internet sans ordonnance, Michel-Edouard Leclerc peut se frotter les mains.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire