L'enveloppe sécurisée de Keyvelop

Avec la solution de l'éditeur français, un serveur et un logiciel client suffisent à certifier des échanges de fichier déjà chiffrés.

Votre opinion

Postez un commentaire