Les 100 premiers éditeurs français de logiciels

Sur un marché français atomisé, où chaque acteur joue sa propre partition, nos jeunes pousses ont du mal à grandir.

Votre opinion

Postez un commentaire