Les administrations choisiront explicitement leur logiciel libre

Le Conseil d'État autorise la Picardie à citer une solution open source dans un appel d'offres

Votre opinion

Postez un commentaire