Les approximations de Montebourg
 

« Alcatel-Lucent pâtit aussi du désamour des opérateurs français »