Les concurrents de France Télécom écrivent à Bruxelles

Selon les opérateurs alternatifs, les aides de l'Etat à sa filiale ont faussé la concurrence.