Les constructeurs vont fabriquer des serveurs… virtuels

Fujitsu et HP emboîtent le pas des hébergeurs pour fournir de l'infrastructure en cloud. Mais les serveurs virtuels hébergés ne remplacent pas forcément des serveurs physiques locaux.