Les contradictions de l’open data
 

« Les ministères gagneront à la libération des données publiques »