Les cycles courts sont à la peine

Les recruteurs boudent les BTS et DUT. La réforme LMD, la complexité des technologies et l'élévation des critères d'embauche favorisent les études.

Votre opinion

Postez un commentaire