Les développeurs, heureux malgré tout

Le spectre de l'offshore ou de l'industrialisation n'entame pas le moral des développeurs. Satisfaits de leur métier, ils se jugent bien armés pour affronter l'avenir. Les conclusions de l'étude menée pour l'Opiiec surprennent.

Votre opinion

Postez un commentaire