Les docteurs en informatique sont mal payés de leurs efforts

Les docteurs en informatique sont mal payés de leurs efforts
 

Etudes à rallonge mais insertion professionnelle difficile? les docteurs en informatique partent avec un certain nombre de handicaps par rapport aux ingénieurs. Une étude Cigref propose quelques pistes pour valoriser leurs atouts.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • BakSaNim
    BakSaNim     

    Exact! A bas les préjugés, jugeons les gens sur ce qu'ils sont et non pas uniquement sur leur diplôme.
    Cependant pour un premier emploi, la formation joue un grand rôle et je pense que dans la plupart des cas un docteur sera mieux préparé à un emploi en R&D qu'un ingénieur (plus d'autonomie, d'imagination...).
    Après, il y a des cons partout...

  • Ingé
    Ingé     

    bonjour, je suis ingé généraliste bossant en info (experience de 15 ans en c/c++, cobol, matlab, fortran, python, ... et actuellement java/JEE) et je vois tous les jours les exemples et contre-exemples des stereotypes et prejugés evoques ci-dessus. En pratique : un docteur en info sorti de l'ecole il a 3 mois vient d'etre embauché dans ma boite; il est etonnant de facultés d'analyse/synthese, imagination, autonomie, ... et en plus il est modeste (y'a plusieurs ingés au gros melon qui sont obligés de s'incliner!). Ce gars formidable contraste enormément avec la brêle de docteur hyper incompétent (mais hautain) qui a quitté la boite il y a 2 ans...comme quoi, le diplome ne construit pas totalement une personne, n'est ce pas?

  • BakSaNim
    BakSaNim     

    Apparemment vous n'avez aucune connaissance de ce que vous parlez. Il existe de nombreuses passerelles entre la formation ingénieur et doctoral voire université. Et en effet de nombreux ingénieurs continuent en thèse.
    Etre ingénieur est à la base faire un emploi technique, de développement. L'étude (ou plutôt l'expérience professionnelle) doctorale amènera le petit plus nécessaire à l'innovation : voyez Apple, Microsoft, Google et surtout demandez vous pourquoi de telles sociétés n'existent pas en France.

    Cordialement

  • artemus24
    artemus24     

    Bonsoir,

    je suis désolé de le dire mais la France n'a rien a voir avec les pays anglo-saxons ! Autre pays autre moeurs ! Mais si dans ces pays un engineer est un super technicien en France, ce n'est pas le cas. La formation d'ingénieur en France justement, n'est pas une finalité en soi mais un tremplin pour d'autres études comme le management des entreprises, la finance ou encore le commercial ...

    De plus, il est de notoriété de rechercher l'élitisme dans le recrutement des entreprises et quoi que l'on dise un ingénieur grande-école sera toujours privilégié qu'un docteur universitaire. Sinon expliquez moi pourquoi il est si difficile de faire une grande-école ?

    En tant qu'ânerie dite par vous deux, il n'y aucune équivalence dans les études entre un ingénieur et un docteur et encore moins une passerelle pour passer de l'un à l'autre. Alors pourquoi un ingénieur poursuivrait ses études pour un doctorat ? Je ne vois aucun intérêt à cela, pour la simple raison que trois ans supplémentaire n'auront aucun profit en tant que salaire, et tant que que responsabilité, on recrute en général des centraliens ou des polytechniciens mais certainement pas des docteurs. Et la raison est simple : il n'y a aucune formation au management lorsque l'on fait un doctorat, à l'inverse des formations d'ingénieur.

    @+

  • Undid
    Undid     

    Je ne peux que plussoier Hughes. Le premier commentaire est un ramassi de conneries, le même ramassi qui fait justement du tort au diplôme de docteur.

    Avec 3 ans supplémentaires le nez dans l'informatique, la plupart du temps seul, le docteur est très certainement bien plus prêt à bosser en entreprise (en R&D) que l'ingénieur qui a l'habitude d'être soutenu par ses collègues / profs quand il sort de l'école.

    Et effectivement, si vous ne me croyez pas, ouvrez les yeux et regardez hors des frontières : Le statut "ingénieur" n'existe qu'en France ("engineer" n'est PAS "ingénieur" mais "super technicien" si on voulait traduire) dans tous les autres pays du monde le boulot que les ingés font en France est demandé à des PhD.

  • .....Hugues........
    .....Hugues........     

    1°) On peut très bien être ingénieur et docteur

    2°) On peut vouloir approfondir un sujet et faire un doctorat pour cela

    3°) Voyez du coté des pays Anglo-Saxon pour voir l'aberration de votre remarque. Pour de nombreux poste un PhD est obligatoire dans ces pays

    4°) Malheureusement tant que tous le monde pensera comme vous nous resterons dans un pays où l'innovation prend bien du temps...Dommage

  • artemus24
    artemus24     

    Bonjour,

    je rappelle qu'un docteur est destiné à faire de la recherche. La formation universitaire est surtout très théorique et inadaptée à la vie en entreprise. De plus, il y a très peu de stages formateurs, en entreprises, au cours des études universitaires.

    A l'inverse des ingénieurs issus des grandes écoles, le cursus est totalement adapté à la vie dans les entreprises et sont surtout très appréciés par les patrons (ou recruteurs).

    Tout oppose le docteur à l'ingénieur.

    Alors la question est de savoir pourquoi un étudiant veut devenir docteur donc chercheur pour ensuite ce tourner vers le monde des entreprises ? Selon moi, il y a une erreur d'orientation flagrante !

    Et la seule réponse que je peux donner est : à chacun son métier. Ou faire de la recherche ou répondre à des besoins spécifiques ?

    That is the question ?

    @+

Votre réponse
Postez un commentaire