Les DSI des collectivités locales se sentent peu reconnus

L'Etat met la commune au c?"ur de sa politique de développement des nouvelles technologies de l'information et des communications (NTIC). Mais ceux qui en sont chargés sont considérés comme des conseillers de seconde zone.

Votre opinion

Postez un commentaire