Les éditeurs de logiciels résistent à la crise

Les éditeurs de logiciels résistent à la crise
 

Une hausse globale des revenus à deux chiffres, un niveau de recrutement soutenu? la santé économique du secteur de l'édition tranche avec celle du pays, plutôt morose.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • kristof92
    kristof92     

    Oui, il suffit de voir tous les dossiers sur l'offshore depuis 1 an ou 2, on a l'impression que c'est devenu un vrai fond de commerce pour 01informatique...

  • placroix75
    placroix75     

    Il est peu probable que ces emplois aient été créés majoritairement en France : je lis d'ailleurs 69% d'emplois R&D en France... où sont les autres ?

    (une fois de plus il me semble que la presse est complètement tombée dans le panneau de la communication habile du Syntec Numérique...)

  • placroix75
    placroix75     

    Tout dépend des journalistes de 01, mais il est clair qu'on sent globalement moins de liberté dans les articles (que çà soit le site ou l'hebdo) depuis 1 an ou 2 et en particulier beaucoup moins de contradiction apportée au Syntec Numérique et aux SSII...
    (sans doute une histoire de copinage et de publicité derrière...)
    Et je ne suis pas le seul à le penser dans mon équipe !
    En tout cas, moi cela me fait préférer aujourd'hui d'autres sites que 01net pour rechercher une information sur l'IT à la fois plus critique et plus objective...

  • M.U.N.C.I
    M.U.N.C.I     

    "Le secteur de l?édition et de la création de logiciels ne connaît pas la crise, si l?on en juge d?après l?étude TOP 250 du Syntec Numérique et d?Ernst&Young.
    (...)
    Côté emploi, pas de quoi être inquiété non plus. Sur les deux dernières années écoulées, les effectifs ont augmenté de 15 %, passant de 39 201 salariés en 2009 à 44 902 salariés en 2011."

    => Malheureusement, si l'on en juge aux STATISTIQUES PUBLIQUES, la situation n'est pas aussi rose...

    http://munci.org/Panorama-Top-250-des-editeurs-de-logiciels-francais-des-creations-d-emploi-sujettes-a-caution

    Selon l'Insee, l'industrie française du logiciel aurait même perdu des emplois en 2010 !

    Même si nous ne savons pas très bien où se situe la vérité, il est dommage que 01net (qui a reçu notre communiqué...) n'ait pas rajouté dans cet article une simple petite phrase apportant un peu de nuance et de contradiction à la COM' du Syntec Numérique...

Votre réponse
Postez un commentaire