Les entreprises high-tech manquent de carburant

La crise économique assèche les sources de capitaux