Les entreprises personnalisent leurs outils de gestion du cloud privé

La multiplicité des besoins freine la standardisation du cloud