Les géants de la Silicon Valley paient cher pour leur pacte anti-embauche

Mis à jour le
Google est l'un des employeurs visés par la plainte en nom collectif.
 
Google est l'un des employeurs visés par la plainte en nom collectif. - Google est l'un des employeurs visés par la plainte en nom collectif.

Apple, Google et Intel négocieraient un accord à 415 millions de dollars pour éviter un procès pour entente illicite afin de ne pas se débaucher leurs salariés.

Votre opinion

Postez un commentaire