Les grands comptes hésitent à se marier avec leur infogéreur

Peu d'entreprises françaises créent une société commune d'infogérance avec leur prestataire informatique. Ce qui s'explique par une volonté d'indépendance et des inquiétudes sociales.