Les informaticiens de Schneider Electric toujours en colère

Les informaticiens grévistes du site de Grenoble de Schneider Electric reprennent le travail. Mais continuent de juger les conditions de transfert chez Capgemini inacceptables.

Votre opinion

Postez un commentaire